10 conseils pour conserver et bien profiter d’un jambon ibérique

1 – Retirez tous les emballages enveloppant le jambon, papier, plastique ou  tissu. Pensez que le jambon est toujours “vivant”, jusqu’au jour ou il sera consommé. Stocker au frais et à l’abri des rayons directs du soleil, si vous n’allez pas l’ouvrir immédiatement. De préférence, accroché et sans contact avec d’autres surfaces.

2 – Principalement lorsque nous avons commencé à couper, le jambon a une abondante couche de graisse, la première couche extérieure est jaune et inconsommable, la graisse blanche si vous le souhaitez vous pouvez l’utiliser en cuisine,  il faut l’abaisser jusqu’à trouver la première couche de maigre. Cette graisse est aromatique, savoureuse et d’une délicate finesse. Le summum de la graisse animale. Si vous n’allez pas la consommer immédiatement, vous pouvez la garder enveloppée dans une feuille de papier alu dans le réfrigérateur pour cuisiner plus tard avec. Lorsque votre jambon sera terminé, vous serez heureux de ne pas l’avoir jeté.

3 – Si vous pensez que vous n’allez pas couper du jambon pendant une longue période, avant que le jambon sèche complètement il vaut mieux de tout trancher et aller dans un endroit où l’on puisse vous emballer tout en portions sous vide.

4 – Évitez que le jambon sèche pour ne pas avoir á jeter la première tranche du jour. Pour ce faire, utilisez le revêtement extérieur de graisse prélevée quand vous aviez commencé à couper la première fois. Placez-le sur la surface elle évitera tout contact avec l’air et tiendra le jambon bien lubriqué. Vous pouvez le fixer avec un cure-dent pour vous assurer qu’il est attaché. Si vous restez des jours sans couper, frottez-les de temps en temps pour bien lubriquer avec. Assurez-vous que la graisse couvre bien toute la surface de la coupe afin que l’oxygène ne dessèche pas le jambon.

5 – Dans les compétitions de coupeurs de jambon, entre autres choses, on évalue le poids de chaque portion. Les assiettes doivent avoir une présentation impeccable avec seulement 100 grammes de jambon. Essayez de couper des tranches très fines, presque transparentes, le jambon ne sera pas gaspillé et sa dégustation sera beaucoup meilleure. Le jambon, pour être dégusté dans des conditions optimales doit être tranché très mince, cela est très important, car même un jambon de la meilleure qualité ne sera pas aussi bon si les tranches sont trop épaisses.

6 – si vous suivez nos conseils vous pourrez tirer le meilleur parti d’un jambon .
Essayez de faire la surface de coupe bien droite et horizontale en entourant  l’os de la hanche pour accéder facilement a la chair qu’il y a autour avec le couteau.

7 – Coupez des tranches moitié chair et moitié graisse dans les zones ou celui-ci est plus abondant et mélangez ces tranches sur l’assiette avec les autres. Ne plongez pas que dans la chair, vous perdriez la surface droite de coupe recommandée et auriez l’impression de perdre des véritables friandises. Rappelez-vous que la graisse est l’un des secrets du jambon ibérique et l’une des raisons de ses bénéfices pour la santé, pour sa richesse en acides gras oléique tels que l’huile d’olive. Ne renoncez pas a la graisse d’origine animal plus sains et bénéfiques qu’il existe.

8 – Si la consommation de jambon ne va pas être rapide, n’enlevez jamais toute la croute. Faites-le au fur et a mesure que vous avancez sur la surface de coupe. La peau et la graisse empêche a la surface des côtés de durcir à cause du contact avec l’air.

9 – Essayez toujours de calculer la quantité de jambon que vous aller consommer et ne pas couper davantage. S’il vous en reste, couvrez avec une assiette ou une feuille de papier pour empêcher qu’il sèche et gardez à température ambiante jusqu’au lendemain.

10 – Finalement , vous pouvez faire des petits cubes avec les parties qu’on ne peut pas trancher, vous pouvez manger ces cubes en apéritif ou bien vous pouvez cuisiner avec en les ajoutant a des omelettes, soupes, etc… Lorsque vous avez terminé le jambon, vous pouvez demander a un boucher de le hacher. Ou le faire vous-même avec une petite scie de main. Ces morceaux d’os font des savoureux bouillons. Les os de jambon avec sa moelle donnent aux bouillons cette touche si caractéristique des produits ibériques. Le reste, vous pouvez le garder dans le congélateur pour éviter le rancissement.

FacebookTwitterGoogle+PinterestBlogger PostTumblrCompartir

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

Puedes usar las siguientes etiquetas y atributos HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>